LE CPF, QUI EST CONCERNÉ ?

Le compte personnel de formation (CPF), alimenté en heures, est utilisable par tous les salariés (y compris les contrats de professionnalisation ou apprentissage ainsi que les demandeurs d’emploi), tout au long de leur vie active, pour suivre une formation qualifiante. Le CPF a remplacé le droit individuel à la formation (Dif) mais les salariés ne perdent pas les heures acquises au titre du Dif et pourront les mobiliser jusqu'au 31 décembre 2020.

Contactez-nous
Léopold Faure

Calcul des heures

Le salarié (à temps plein) acquiert :

  • 24 heures par an jusqu’à l’acquisition d’un crédit de 120 heures,
  • puis 12 heures par an, dans la limite d’un plafond total fixé à 150 heures.

Pour les salariés n’ayant pas travaillé toute l’année à temps complet (temps partiel, CDD...) le CPF est proratisé au temps de travail et à la présence sur l’année.

Les périodes d’absence pour congé (maternité, paternité, maladie professionnelle, accident du travail, etc) ne viennent pas diminuer le nombre d’heures.

En cas de perte d’emploi ou de changement d’entreprise, les heures inscrites sur le compte restent acquises.

S’ils peuvent utiliser les droits acquis auparavant, les demandeurs d’emploi n’acquièrent pas de nouveaux droits pendant la période de recherche d’emploi.

Activer son compte et trouver sa formation

Si les salariés ont quasiment tous entendu parler du CPF, ils sont nombreux à ne pas connaître les démarches à réaliser pour utiliser leurs heures de formation.

L’activation se fait via le site officiel de l’Etat : moncompteformation.gouv.fr

Formuler sa demande de CPF

Une fois le projet de formation déterminé, le salarié doit faire une demande écrite pour mobiliser son CPF. Il la transmet soit à son employeur, si la formation est pendant le temps de travail ou à son Conseiller en évolution professionnelle (CEP) si la formation est hors temps de travail.

Pour les demandeurs d’emplois le projet doit être validé par Pôle Emploi ou toutes autres institutions chargées du conseil en évolution professionnelle.

Le CPF a pour objectif de donner à chacun, salariés, jeunes, demandeurs d’emploi, les moyens d’évoluer professionnellement. Remplaçant le DIF (Droit individuel à la Formation), il est accessible à tous dès l’entrée sur le marché du travail jusqu’à la retraite. Utiliser les heures disponibles sur son compte personnel de formation est plus simple que le DIF : l’utilisation pour le salarié est de droit et celui-ci n’a plus besoin de l’autorisation de l’employeur s’il souhaite se former sur son temps libre grâce à ses heures disponibles sur son CPF. C’est l’avancée majeure de ce nouveau dispositif par rapport à l’ancien DIF. Découvrez tous les détails pour savoir comment vous formez grâce aux heures cumulées sur votre CPF… Vous êtes salarié ? Voici tout ce que vous devez savoir sur votre Compte Personnel de Formation :

A ce jour, le CPF permet d’accéder :

  • à des formations inscrites et permettant d’acquérir le «socle de connaissances et de compétences» (formations certifiantes de base)
  • à l’accompagnement à la validation des acquis de l’expérience (VAE)
  • à des modules de formations qualifiantes ou certifiantes, figurant sur des listes établies par les partenaires sociaux aux niveaux interprofessionnels ou de branche, et s’appuyant sur le RNCP (Répertoire National des Certifications professionnelles).

Ces formations sont consultables sur le site moncompteformation.gouv.fr